Le Guide du Roleplay

Charte et Présentation HRP.

Le Guide du Roleplay

Message par Naemi » 31 Mars 2013, 13:37

Les grands traits



Qu'est ce que le RolePlay ?

Le RolePlay est le terme anglais pour "Jeu de Rôle", son abréviation est RP (ou JdR en Français, même si ce terme reste plus lié au jeu de rôle sur table). Jouer de manière roleplay dans un jeu vidéo en ligne, est le fait d'incarner son personnage en respectant l'univers du jeu dans lequel il évolue. Le personnage possède sa propre vie, sa personnalité, ses connaissances et tout ce qui fait sa richesse. Le RolePlay est en quelque sorte comme si le jeu était un théâtre de marionnette, et vous êtes le marionnettiste.

Comment fait-on pour être un joueur RolePlay ?

C'est simple et à la portée de tous en y mettant du sien. Il faut prendre le point de vue de son personnage. Par exemple, vous devez faire abstraction des informations que vous voyez en tant que joueur, et auxquelles votre personnage ne peut pas avoir accès. Quand dans le jeu, vous êtes amené à rencontrer un autre joueur, vous voyez son nom sur votre écran ainsi que d'autres informations comme son niveau ou sa barre de vie. Mais votre personnage, lui, ne les voit pas. Vous devez donc faire abstraction de ces informations dites HRP (hors-roleplay) et vous présenter à lui, entamer la conversation, afin d'en savoir un peu plus. En somme, comme dans la vraie vie.

Mais je dois toujours faire du RolePlay ?

Il est conseillé de jouer souvent votre personnage, de faire évoluer son histoire, mais vous avez bien le droit de souffler. N'oubliez pas dans ce cas, sur le canal Dire (ou celui que vous utilisez pour le roleplay), d'encadrer vos propos de parenthèses. Cela signifie que c'est le joueur qui s'exprime et non votre personnage. Exemple : (j'ai un bug, attends je me reco). Les autres canaux de conversations sont généralement HRP même si certaines guildes s'en servent aussi pour le RP longue distance (une incohérence en soi, mais chacun son style).

On m'a dit que d'être RolePlay, c'est toujours s'exprimer dans un bon français ?

Pas forcément, chaque personnage a une éducation différente, certains peuvent venir d'un milieu un peu moins civilisé que d'autres. Donc certains personnages s'expriment dans un langage plus familier. L'essentiel, c'est de s'exprimer dans un français correct au niveau de sa grammaire et de son orthographe. Prenons un exemple, vous êtes un roublard qui n'a pas eu l'éducation qu'un bourgeois ait pu avoir, et qui lui s'exprimerait ainsi :

- "Bien le bonjour, comment allez-vous ce matin ? Il est vrai qu'en ce moment la terreur règne sur Padhiver. Mais pour ma part, je ne fais que me concentrer sur mon travail, et je fais totalement abstraction des problèmes d'autrui."

On voit très bien que cette manière de s'exprimer ne concorde pas avec son histoire. Il serait préférable qu'il s'exprime ainsi :

- "Salut ! Ça va ? Ouai, c'est l'bordel dans c'bled, mais moi y a qu'l'or qui m'intéresse, les autres j'm'en tape !"

Je reste dans un langage qui est lisible et facilement compréhensible. Là, le langage concorde plus avec le personnage.

Attention cependant à ne pas tomber dans un langage illisible.

- "Slt, sava ? ué c la merde, mé bon osef, vive la tune ! lol"

Là, on tombe dans le langage SMS, qui témoigne non pas du manque d'éducation du personnage mais de la fainéantise du joueur. Évitez à tout prix ce genre de phrase !

Pour faire du RolePlay, dois-je mettre mon casque-micro de coté ?

La plupart de rôlistes préfèrent pratiquer le roleplay par chat écrit. Ceci pour des soucis de cohérence et crédibilité. Pour prendre un exemple, un joueur masculin, avec une voix virile et râpeuse de vieux fumeur, risque de mal passer en vocal s’il interprète une jeune et jolie elfe du soleil. Même avec tout le talent d’acteur du monde, personne n’arrivera jamais à le prendre au sérieux. Toute tentative résultera en une perte nette d’immersion, le but contraire du roleplay.

Mais ce n’est pas une raison pour jeter votre casque-micro à la poubelle ! Il vous sera tout de même utile en jeu, simplement pas en roleplay. De plus, il vous évitera même de devoir taper tout ce que vous voulez dire en tant que joueur, et de cette manière évitera les floods HRP sur le canal RP.

Pour être RolePlay sur un jeu, je dois tout savoir sur l'univers du jeu ?

Bien sûr que non, on peut très bien être roleplay et rester cohérent avec l'univers d'un jeu sans en avoir une connaissance énorme. Bien sûr, vous devrez faire attention aux incohérences, qui vous détacheraient totalement de l'univers. Et pour vous aider à créer l'histoire de votre personnage, vous pouvez vous informer et vous inspirer des sites qui référencent tout ce qu'il faut sur l'univers du jeu (wikis etc...). Vous pourrez ainsi vous renseigner par exemple sur la région où votre personnage est né, les spécificités de sa race, etc... Une préparation idéale avant de se lancer dans le jeu.

Faut-il que j'écrive l'histoire de mon personnage pour être RolePlay ?

Non ce n'est pas une obligation, mais il est vrai qu'avoir un Background (histoire du personnage) permet d'expliquer le caractère du personnage, ce qu'il a vécu, ce qu'il ressent dans telle situation. Cela vous aide à donner vie à votre personnage. Il est recommandé d'avoir au moins une base de l'histoire de votre personnage. Cela vous permet de vous souvenir de votre histoire et de vous y tenir, et donne en contrepartie une motivation supplémentaire à continuer à l'écrire.

Osez l'originalité !

Soyez cohérent et n'ayez pas peur de sortir du lot. Une des tendances que l'on voit le plus dans les BG, c'est l'histoire tragique à la : "Mon peuple a été massacré sous mes yeux, ils ont tués mes parents, mon chat, kiki le poisson rouge, etc..."
C'est impressionnant le nombre d'orphelin à la recherche "du" ou "des" tueur(s) de ses parents. Ce n'est pas un concours tragique. N'ayez pas peur d'avoir une enfance sans mort dans votre famille. Ça ne vous empêchera pas de devenir un personnage exceptionnel.
Ceci dit, perdre un membre proche n'est pas une mauvaise chose pour l'histoire de votre personnage. Cela l'endurcit, lui fait connaitre la mort et lui donne une dimension plus sombre.

Évitez aussi les personnages amnésiques "Je me suis réveillé dans ce bois avec une bosse sur la tête, je ne me souviens de rien." C'est considéré par beaucoup comme de la fainéantise. Prenez le temps d'offrir un vrai BG à votre personnage, il n'en ressortira que plus cohérent.

Faites évoluer votre personnage !

Le bon joueur roleplay (ou rôliste) aura créé toute une histoire à son personnage, et sera capable de la faire évoluer en fonction de ses actions et de ses conversations, lui donner de nouvelles directions. Et oui, comme dans la réalité, vous ne restez pas insensible aux interactions avec autrui, votre personnage peut-être amené à changer d'avis (selon son caractère) ou du moins être en proie aux doutes. Chaque jour, votre personnage évolue, tout comme vous.



Quelques règles de bienséance



- Communication !
Le roleplay, c’est avant tout une chose que l’on pratique à plusieurs. Il faut donc respecter son interlocuteur, ne pas dénigrer son style de roleplay, ni porter des jugements trop hâtifs. Aussi, gardez en tête que chacun tape à son propre rythme, donc restez patients si l'autre vous sort une phrase toutes les 2-3 minutes. Ceci dit, il y a des limites, un joueur qui ne dit rien pendant trop longtemps sera considéré comme AFK. Pour éviter cela, préférez les phrases courtes, et morcelez les gros pavés. Une ou deux lignes suffisent, voire parfois juste quelques mots. C'est toujours pénible d'attendre trop longtemps que l'autre tape sa phrase, puis de se dépêcher à lire un texte trop long.

- Emotes !
Utilisez les emotes du jeu le plus souvent possible. Beaucoup de rôlistes les oublient mais cela donne encore plus de vie au roleplay. Et si l’emote n'est pas présente, vous pouvez également décrire les actions de votre personnage entre astérisques.
Exemple : *attrape le bras de l'elfe*

N'oubliez pas qu'une emote fait bouger le personnage, ce qui est donc toujours préférable aux astérisques. Évitez de décrire entre astérisques des actions que vous pouvez faire en jeu.
Exemple : *se déplace pour se mettre face à face avec l'orc* Inutile, bougez plutôt le personnage.

Note : Dans certains jeux, la commande /me suivie de la phrase peut remplacer les astérisques.
Au lieu de :
Rugnard : *attrape le bras de l'elfe*
Cela donne :
Rugnard attrape le bras de l'elfe.

- Personne n'est télépathe !
Vous croiserez des personnages qui exprimeront leurs pensées comme ceci :
*pense que cet orc est stupide*
C'est une erreur de considérer que les autres savent lire vos pensez. Il est de loin préférable (car plus cohérent et plus créatif) de décrire les gestes et expressions de son personnage afin de laisser les autres deviner ce qu'il pense.
*lorgne l’orc d’un air de dédain*

- Le metagaming !
Le terme metagaming signifie le fait d’utiliser en RP une information acquise en HRP. Par exemple, vous rencontrez un autre personnage joueur, vous voyez son nom flotter au dessus de sa tête et vous vous adressez à lui directement par son nom. Or, en RP, ce personnage n’a jamais révélé son nom à votre personnage. Votre personnage n’est pas censé le savoir. C’est du metagaming, et c’est plutôt mal vu par la plupart des rôlistes.

Les seules informations que votre personnage peut connaître sont le lore et les personnages célèbres de cet univers, dépendant de l’éducation qu’il a reçue, et ce qu’il a appris au cours de vos sessions roleplay. En bref, ce qu’il a vu et entendu au cours de sa vie, lui le personnage, et non au cours de la votre, à vous le joueur.

Afin d’éviter le metagaming, il faut bien marquer la différence entre joueur et personnage, ce qui est en soi une des bases les plus importantes du roleplay.

- Humilité !
Personne n'aime les gros bills, les superman ou les mary-sue.
Rendre crédible votre personnage passe aussi par le fait de lui accorder des faiblesses ou lacunes. Personne n'est parfait, et donc lui non plus ne peut l'être. Si des gros bras vous agrippent, préférez un jet de dextérité pour vous libérer, au lieu de vous attribuer soudainement des super-pouvoirs. Et si le jet rate, jouez le jeu. On ne gagne pas à tous les coups.

- Assumer son RolePlay !
Si par un grand moment de folie, vous décidez de manquer de respect à un orc, il est probable que celui ci prenne la mouche et décide de vous arracher les bras. A nouveau, jouez le jeu. N'esquivez pas la suite de la session roleplay juste parce qu'elle ne vous avantage pas. Faites jouer les talents particuliers de votre personnage pour tenter de redresser la situation.

- Autorité roleplay !
La hiérarchie RP au sein d'une guilde n’existe qu’au sein de cette guilde. Rien ne vous donne autorité sur un personnage en dehors de votre guilde. De même, personne hors guilde n’a d’autorité sur vous. Certaines guildes aiment décider qu’ils représentent la garde de telle ville ou région. Tant que les développeurs du jeu ne reconnaissent pas leur autorité, rien ne vous y oblige non plus. Autant il faut respecter et chérir la communauté RP du serveur, autant on ne peut accepter que n’importe qui ait tout le pouvoir qu’il veut entre ses mains juste parce qu’il en a décidé ainsi.

Ceci dit, il est toujours possible de mettre un peu d'eau dans son vin. Si un joueur a décidé de jouer un garde de Padhiver, vous n'êtes pas obligé de lui refuser cela. Tant qu'il n'abuse pas de son autorité, tout est possible. Rentrez dans son jeu, cela peut très bien ajouter une bonne dose d'immersion au votre.

- Occupation de lieux publics !
Il est d'usage à une guilde roleplay de décider d'un endroit habituel pour se regrouper. Mais il ne faut pas oublier qu'aucun lieu public du jeu ne vous appartient, ni à vous, ni à votre guilde, ni aux autres joueurs. Tout personnage joueur a autant le droit d’occuper tel ou tel lieu qu’un autre. N’obligez personne à quitter tel lieu juste parce que vous l’occupez. N’acceptez pas non plus qu’on vous oblige à partir. De la même manière qu'on ne doit pas forcer son roleplay sur les autres, personne n'est tenu d’accepter le roleplay forcé de tel ou tel joueur ou guilde, disant que tel ou tel lieu lui appartient. Partageons le jeu tous ensemble avec civilité et respect. Si une guilde décide que telle taverne est en réalité son QG personnel, très bien pour elle, mais les autres continueront à la voir comme la taverne quelle a toujours été et y faire leur roleplay en fonction.

- Les insultes !
Et oui, dans tout univers, on peut tomber assez bas pour avoir recours aux insultes. Tant que cela reste roleplay, c'est tout à fait admissible.
Exemple : "Sale nain puant !" (Je peux faire mieux là...)
Attention à rester ciblé sur l'univers du jeu. Pas de "t'es con" ou autre, car cela peut être pris pour lui par le joueur et sortir du cadre roleplay.

- Essemesse !
Le langage "SMS" est le plus grand fléau de notre culture ! Cependant, pour des raisons de rapidité, il peut être parfois utilisé en HRP (entre parenthèses) mais jamais en roleplay ! Évitez aussi d'employer des mots anglais, de même pour les abréviations ou le lexique des MMORPG. Les termes techniques propres aux jeux vidéo n'ont absolument rien de roleplay.


~Draussk, corrigé et complété par Banjin~
La science d'un gueux a le pas sur le sang d'un noble.
Avatar de l’utilisateur
Naemi
Demi-Dieu/Demi-Déesse
Demi-Dieu/Demi-Déesse
 
Message(s) : 2033
Inscription : 27 Mars 2013, 23:25
Localisation : Lille


Retour vers Présentation de la Communauté Eclipse

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron